Présentation du blog

  • : Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • : Les Mémoires très Libertines de Sophie, Marquise de R. Je vous livre mes mémoires érotiques, mes rêves, mes fantasmes très débridés que je vous invite à partager dans ce blog. Je compose aussi mes propres récits, selon mes fantasmes les plus intimes.
  • Contact
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Qui suis-je ?

  • Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Femme
  • J'aime la vie et ses plaisirs, surtout ses plaisirs libertins... Qu'existe-t-il de meilleur que de faire l'amour ? Rien, selon moi !

Derniers Commentaires

Recommandez ce blog à vos amis

Recherche

Suivi RSS

  • Flux RSS des articles

Propriété intellectuelle

Chers amis libertins, chères coquines,


Vous venez sur ce site, plus ou moins souvent, pour y trouver plaisirs et peut-être insiprations...

J'espère que vous l'appréciez !

Je voudrais vous informer que mes textes sont dorénavant protégés par un copyright, qui garantit la propriété intellectuelle. Toute copie non autorisée des textes de ce blog est donc formellement interdite. Toute infraction constatée sera sanctionnée selon les textes en vigueur.

Mes récits sont protégés par e-auteur.com

Mais je suis tout à fait disposée à vous en autoriser la copie sur votre site, si vous me le demandez au préalable !

Bises libertines,
Sophie


2ème partie. Au bout de quelques jours, j’ai pris mes marques dans ce studio prêté par la société au sixième étage au dessus des bureaux. Chaque jour j’épie par la lucarne du coin cuisine les fenêtres de l’appartement du cinquième et je commence à connaitre les horaires du couple qui l’habite. Il ne faut pas compter voir quelque chose avant vingt et une heures, c’est sans doute l’horaire habituel de retour à la maison. L’appartement doit être bien chauffé car les occupants se baladent toujours en tenue légère dès qu’ils rentrent, sans se soucier de fermer les doubles rideaux ou les stores. Mon regard peut ainsi plonger sans vergogne dans leur intimité sans qu’ils s’en doutent. Ils n’imaginent certainement pas que le studio est utilisé à plein temps. C’est ainsi que par plusieurs séquences d’une dizaine de minutes au cours de la soirée, je les vois aller et venir sans qu’ils s’en doutent. A les voir ainsi, je pense qu’il s’agit d’un couple assez jeune car lorsqu’ils se croisent devant l’une ou l’autre des fenêtres, ils échangent des baisers plus ou moins longs et ardents et des caresses. Pour autant que je puisse voir, l’homme est assez grand, brun aux cheveux mi-longs, sa […]
Par Gérard Le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : REALISEZ ENFIN VOS FANTASMES!.
Donnez votre avis... - Lisez les 1 messages

1ère partie. A un peu plus de trente ans, je me retrouve seul, en instance de divorce, lassé des incartades de ma chère et tendre dont j’ai découvert le manège il y a quelques semaines lorsque j’ai trouvé sur l’ordinateur des messages qui étaient sans équivoque. Je n’utilise presque jamais cet ordinateur dont Blandine se sert pour faire ses achats sur les sites de vente en ligne. Cette fois-ci, cette garce a pour amant un de ses collègues de bureau. Et cela dure déjà depuis quelques mois. Après une explication orageuse, je quitte le domicile conjugal dont je lui laisse la jouissance avec nos deux jeunes enfants et je m’installe provisoirement dans un hôtel bon marché en proche banlieue. Quelques jours plus tard, je vais trouver la chef du personnel de la société pour laquelle je travaille pour lui demander conseil sur les démarches à entreprendre. J’ai une totale confiance en elle comme la plupart des employés de la boite. Elle est aussi conseiller juridique de formation, donc ses avis seront les bienvenus. Lorsqu’elle me demande où je loge, elle me dit que cela ne pourra pas durer très longtemps vu le prix des chambres d’hôtel. « Si cela peut vous convenir, je vais proposer […]
Par Gérard Le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : Sexe Amateur Exhibitions
Donnez votre avis... - Lisez les 1 messages

Allongée à l’ombre douce du palmier, je lézarde dans mon hamac. Il m’enveloppe comme un cocon. J’ai la flemme de me lever. Je joue avec la pointe de mes cheveux... puis mes mains descendent un peu, vers ma poitrine. Je sens monter une petite envie.... De celle qui me font d’habitude tenter de trouver le plus vite possible un beau mâle pour me satisfaire… Mais en ce début d’après-midi, ici, tout le monde faite la sieste. Inutile de me mettre en chasse… L'une de mes mains se faufile sous mon string blanc…. Mumm, il faut que je le fasse ! Je baisse ce petit bout de tissu et me redresse un peu dans mon hamac. Ma main se pose sur ma cuisse, elle dessine des cercles mystiques. Peu à peu, elle se rapproche de mon entrejambe. Mes doigts jouent avec a petite bande de poils bien dessinée, qui orne mon pubis épilé. Puis je frissonne légèrement lors du premier contact avec mes lèvres intimes. Elles sont faiblement humectées. Elles sont bien gonflées, et elles ont peine à cacher mon clito qui se sensibilise petit à petit. La paume de ma main s'agite et frictionne toute ma chatte. Les premières sensations de plaisir montent en moi. Mon souffle s’accélère et mon bas ventre se réchauffe. Mes […]
Par Sophie de R. - Publié dans : Mes expériences vécues - Communauté : Fantasmes & plaisirs
Donnez votre avis... - Lisez les 9 messages

Les jours passent… Au moins une fois par semaine je fais l’amour avec Véronique et cette relation saphique a achevé de me libérer sexuellement. J’ai de plus en plus envie de ses caresses sur tout mon corps, de ses longues jambes qui s’emmêlent avec les miennes lorsque dans la position du papillon nous frottons nos vulves l’une contre l’autre, mélangeant nos sucs intimes qui coulent abondamment le long du gode à double tête que Véronique a apporté. Mes parties de baise avec Jean-Louis n’en sont pas moins torrides, on dirait que notre désir de l’un de l’autre est exacerbé lorsque je sors des bras de mon amante, que déjà satisfaite émotionnellement, je souhaite une étreinte virile pour combler mon corps de cette jouissance divine. Véronique devient aussi une sorte de confidente, jeune sœur que je n’ai pas eue, à laquelle je me confie dans des échanges des plus intimes. Quand elle m’explique comment elle s’est tournée vers les amours saphiques à la suite d’une agression sexuelle quand elle est entrée au Lycée, je lui raconte mes sorties en clubs libertins avec Jean-Louis, comment j’accepte désormais de me livrer totalement sur la piste de danse en balançant au rythme de la musique […]
Par Gérard le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : REALISEZ ENFIN VOS FANTASMES!.
Donnez votre avis... - Lisez les 6 messages

Ce soir, je ne résiste pas au plaisir de vous raconter ce qu’il s’est passé il y a 15 jours, un samedi après-midi. Tout est vrai, et s’est passé dans notre belle Guyane. Il y a deux semaines donc, nous avons appelé les pompiers pour un nid de guêpes qui s’était niché sous le toit du garage. Ils nous avaient annoncé leur arrivée pour 18h, plus ou moins au moment du coucher du soleil. Je sais que les pompiers, ca fait un peu cliché, mais pourtant, ce qu’il s’est passé est bien réel… J’avais laissé le portail ouvert, pour qu’ils entrent directement, l’accès à la maison étant un peu dangereux. En attendant leur arrivée, la sieste entamée avec mon ami s’était quelque peu… « crapulisée »… Nous faisions l’amour sur le canapé, qui est en face de la porte d’entrée du salon, restée grande ouverte. Nous n’avons pas de voisins, donc pas besoin de nous cacher. Après m’avoir admirablement léchée et ouverte en grand, fait jouir au moins deux fois, grâce aussi à un joli concombre (les photos du blog donnent des idées…), Patrick s’était assis que le canapé, et moi, je m’étais empalée sur lui, lui tournant le dos. Je voyais donc dehors. Je montais et descendais sur cette douce et dure colonne […]
Par Sophie de R. - Publié dans : Mes expériences vécues - Communauté : Histoire érotique
Donnez votre avis... - Lisez les 9 messages

Pour commencer, laissez-moi me présenter. Je me nomme Bernadette Durant, j’aurai trente-neuf ans à la fin de l’année. Avec une taille d’un mètre soixante-dix-sept je suis plutôt grande pour une femme de ma génération. Brune à la peau mate de par mes origines latines, j’ai de longs cheveux d’un noir d’ébène qui la plupart du temps sont relevés en un chignon strict pour plus de facilités. J’ai une poitrine quelque peu opulente ( un bon 90 C ) ronde et ferme, qui attire les regards des hommes. Ma taille s’évase sur des hanches que je trouve un peu larges, mais avec deux grossesses, cela n’a rien d’anormal. Je suis divorcée et, ayant eu la garde de mes deux fils, j’ai vécu seule de longues années pour me consacrer entièrement à eux et à ma carrière. Je suis chargée des relations extérieures d’une grande entreprise située dans le Quartier de la Défense ce qui fait que je suis assez libre de mes horaires et de ma présence au bureau. Je vis depuis quelques années avec Jean-Louis. Il a mon âge. C’est un copain de lycée mais nous nous étions perdus de vue à la fin de nos études. Ingénieur agronome, il était parti à Madagascar au titre de la coopération pendant dix ans et ce n’est que […]
Par Gérard le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : LES PORTES DU PARADIS
Donnez votre avis... - Lisez les 2 messages

Cette histoire, même si elle est une pure fiction, comporte une part de vérité. Les confidences faites par ce couple d’amis (il y a plus de vingt ans déjà) relatent leur vie sexuelle après l’accident qui a privé l’homme de la plus grande partie de ses facultés sexuelles. Renaud et moi, nous sommes mariés depuis six ans après quelques années de vie maritale qui nous convenait parfaitement. Mais lorsque nos deux jumelles ont commencé à nous poser des questions vers l’âge de six ans, nous sommes passés devant Monsieur le Maire, non sans leur avoir expliqué que cela ne changeait rien pour nous. L’un comme l’autre nous avons une excellente situation qui nous a permis l’acquisition d’un beau pavillon dans une ville résidentielle de la banlieue est de Paris et aussi de vivre confortablement à l’abri des soucis financiers. Nous travaillons tous les deux à proximité de Roissy, ce qui fait que nos trajets pendulaires sont faciles. Amoureux fous comme aux premiers jours, nous avions une sexualité épanouie, inventive qui nous satisfaisait pleinement jusqu’à l’accident de circulation de Renaud. Un traumatisme crânien et une fracture du bassin bien soignés n’ont apparemment pas laissé de […]
Par Gérard le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : Candaule et libertine
Donnez votre avis... - Lisez les 2 messages

Dès que je suis entrée dans l’adolescence, ma libido a commencé à travailler et lorsque j’étais sous la douche mes mains partaient presque chaque fois à la découverte de mon corps. Quand mes seins ont commencé à se développer, je massais les pointes à peine turgescentes et c’est à ce moment que j’ai découvert que ce doux massage me donnait des sensations et que du liquide s’écoulait de ma chatte. Puis mes premières règles sont apparues au cours de ma quinzième année. Ma mère, consciente des transformations de mon corps, a achevé de me donner les informations voulues sur la sexualité des filles et des garçons. Elle me recommanda la prudence en me disant que lorsque le moment serait venu, elle me conduirait chez le médecin pour qu’il me prescrive une pilule contraceptive. Elle ne voulait pas que comme elle, je me retrouve enceinte à dix-huit ans d’un garçon qui ne voudrait que s’amuser avec moi ! Je n’étais pas trop attirée par les garçons, donc cela ne me posait pas de problème. Je savais que des filles de ma classe avaient entre elles des relations saphiques. Cela ne m’intéressait pas plus que çà. Les caresses que je me prodiguais suffisaient à me satisfaire. Au lycée, je […]
Par Gérard le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : Fantasmes & plaisirs
Donnez votre avis... - Lisez les 7 messages
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés