Présentation du blog

  • : Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • : Les Mémoires très Libertines de Sophie, Marquise de R. Je vous livre mes mémoires érotiques, mes rêves, mes fantasmes très débridés que je vous invite à partager dans ce blog. Je compose aussi mes propres récits, selon mes fantasmes les plus intimes.
  • Contact
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Qui suis-je ?

  • Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Femme
  • J'aime la vie et ses plaisirs, surtout ses plaisirs libertins... Qu'existe-t-il de meilleur que de faire l'amour ? Rien, selon moi !

Recommandez ce blog à vos amis

Recherche

Suivi RSS

  • Flux RSS des articles

Propriété intellectuelle

Chers amis libertins, chères coquines,


Vous venez sur ce site, plus ou moins souvent, pour y trouver plaisirs et peut-être insiprations...

J'espère que vous l'appréciez !

Je voudrais vous informer que mes textes sont dorénavant protégés par un copyright, qui garantit la propriété intellectuelle. Toute copie non autorisée des textes de ce blog est donc formellement interdite. Toute infraction constatée sera sanctionnée selon les textes en vigueur.

Mes récits sont protégés par e-auteur.com

Mais je suis tout à fait disposée à vous en autoriser la copie sur votre site, si vous me le demandez au préalable !

Bises libertines,
Sophie


La merdique toilette terminée, il lui prit le menton, la forçant à le regarder dans les yeux, il discuta un instant avec elle, mais nul ne pouvait entendre leur conversation. Aude, comme une enfant, baissa la tête et acquiesça. Il l'embrassa sur les lèvres, la serra contre lui, leurs seins se frottaient, leurs langues se mêlaient et leur baiser devint passionné, provoquant... Alors, se tournant face au public l'acteur, leur signifia dans les trois langues que sa partenaire, dont le désir n'avait pas été comblé, désirait faire l'amour avec un mâle, « un vrai » dit-il en souriant. Des huées montèrent de la salle, quelques phrases vicelardes fusèrent, mais personne ne se fit connaitre, apparemment le spectacle qu'elle leur avait offert les avait un peu refroidit.... Ils hésitaient tous à monter sur scène... L'acteur insista et pour mieux inciter un éventuel amateur, l'écran vidéo retransmit quelques images d’Aude sagement assise sur le divan, les jambes repliées sous elle. Lorsqu'elle vit ses seins sur l'écran elle eut un large sourire. Elle était désarmante de beauté et de tendresse. Aude fixait dans ma direction et je levais le doigt. « Non pas vous, me dit sèchement la […]
Par Sophie de R. - Publié dans : Zoophilie - Communauté : Zoo en fête
Donnez votre avis... - Lisez les 4 messages

La main se fit plus précise et le jeans glissa sur les hanches, la jeune femme blonde se baissa, retira les bottines de Aude et la débarrassa de son pantalon. Le pull lui descendait presque jusqu'aux fesses mais l'on devinait dessous la petite culotte blanche. Ses longues jambes bronzées et ses cheveux bruns très courts accentuaient sa beauté un peu sauvage... Peu après, le pull rejoignit le pantalon et la salle ne put, à ma grande fierté, réprimer un murmure de satisfaction. Il faut avouer qu’Aude était absolument mignonne, et les spectateurs qui étaient déçus de l'affligeant spectacle précédent, semblaient à nouveau conquis. Les images vidéo s'attardaient sur la chute de ses reins, sur l'ovale de son visage et sur la petite culotte et le soutien gorge de dentelle blanche. Ma compagne ne semblait nullement troublée par le trac. D'ailleurs, elle ne devait rien apercevoir dans la salle, celle-ci était plongée dans le noir. L'artiste invita Aude à prendre place sur le divan, elle s'assit à ses cotés et la prenant par les épaules, elle lui déposa un baiser sur les lèvres tout en lui dégrafant dans le dos son soutien-gorge. Les deux seins apparurent en gros plans sur l'écran. […]
Par Théo R. - Publié dans : Les histoires à épisodes... - Communauté : SALOPE A GANG-BANG
Donnez votre avis... - Lisez les 2 messages

Fin janvier, mon employeur m'informa que je devais me rendre en Hollande pour rencontrer un client, afin de lui présenter notre nouvelle gamme d'appareils. Depuis quelques jours, Aude était devenu nerveuse, la petite boutique de lingerie qu'elle gérait avec une de ses amie connaissait quelques difficultés passagères, je l'invitais donc a m'accompagner. Elle accepta sans hésiter trop heureuse de fuir quelques instants ses soucis. Le vol sur la compagnie KLM au départ d'Orly nous posa en à peine trois quart d'heure à Amsterdam. Le rendez-vous avec mon client était tôt, dès neuf heures ce matin du samedi, et cela me permit d'être libre en fin de matinée. Aude, pendant ce temps, avait loue une chambre dans un charmant petit hôtel en ville avec vue sur les canaux. L'après-midi nous vit flâner à pied dans cette superbe ville et visiter l'architecture de ses petites maisons multicolores. Il était donc vers les vingt-deux heures, et comme nous avions terminé de diner dans une pizzeria, nous décidâmes de finir la soirée dans un ces nombreux clubs qui parsèment la ville. A la porte de l’un d’entre eux, un énorme videur noir qui tenait un chien malinois muselé en laisse, nous ouvrit, […]
Par Theo R. - Publié dans : Vos contributions - Communauté : Au royaume des salopes
Donnez votre avis... - Lisez les 0 messages

La semaine suivante, Mon ami ne s’embarrasse pas de politesse. Quand il arrive, il lui écrase la bouche d’un baiser baveux, et s’assied sur la canapé. Il défait de suite son pantalon, et ordonne à Elodie : « Suce ! Vas-y, fais-moi plaisir ! » Je suis un peu surpris, mais laisse faire. Qu’est-ce qui m’arrive ? Je laisse cet homme traiter ma femme comme une trainée ! Décidément, la voir ainsi m’excite de plus en plus, malgré ce que je ressens comme une humiliation La soirée se passe comme la précédente, et se finit de la même façon.. C’est-à-dire que ma chère femme suce mon pote comme une folle, ne lâchant la bite raide qu’après lui avoir fait cracher tout son venin blanc… Et moi, je me fais une crampe dans le bras, tellement je me branle en les regardant…. Nous prenons rendez-vous le samedi suivant, car Elodie ne veut pas lui donner plus. Ce soir-là, j’ai cédé, et ne l’ai pas poussée à aller plus loin. Et pourtant, j’en meurs d’envie !. Le week-end arrive, et je lui dis : « Ma chérie, Gérard vient demain, il va falloir aller plus loin ! - Oh non, pas ça, s’il te plait ! - Mais si, tu vas devoir tout accepter de lui… » Elle ne répond pas, et pleure doucement. Mais les images de […]
Par L'Amoureuv et Sophie - Publié dans : Les belles histoires de L'Amoureux - Communauté : Récits Erotiques X
Donnez votre avis... - Lisez les 1 messages

Avant de vous conter cette histoire, laissez-moi me présenter rapidement ! A vingt-trois ans passés, je fais partie d’un petit groupe musical qui anime les soirées de notre banlieue nord. Ce groupe, nous l’avons constitué il y a quelques années déjà autour du prof’ de musique du lycée et le travail en commun aidant, nous avons fait notre trou sans jamais être remarqués par un quelconque professionnel. Mais le succès remporté par une première série de morceaux repris et arrangés par nos soins et publiés sur la toile suffit à notre bonheur, du moins pour l’instant. Les cachets recueillis lors des soirées nous permettent d’acheter du matériel et des vêtements de scène. Il y a deux guitaristes basses, un percussionniste et sa petite amie chanteuse, un saxophoniste et moi qui chante également en m’accompagnant à la guitare. Je passe pour l’intellectuel du groupe car je suis le seul à avoir fait des études musicales que je poursuis encore actuellement. Ce soir là, nous animions la soirée récréative d’une commune de grande banlieue et il y avait pas mal de monde dans la salle et sur la piste de danse. L’ambiance était bonne et tout le monde semblait bien s’amuser. Il est vrai que des […]
Par Gérard Le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : LES PORTES DU PARADIS
Donnez votre avis... - Lisez les 3 messages

Vous vous souvenez, en tous les cas je l'espère, que je vous avez raconté mes aventures avec Jacques, un kiné bi que j'avais dû voir par nécessité médicale. Nous avions dés la première séance bien sympathisé. La bisexualité créant des liens, les dix rendez-vous se terminaient obligatoirement par une partie de cul. Les séances de soin finies, nous avons continué à nous rencontrer. Parfois aussi on faisait ça à trois, avec l'un de ses copains. J'ai eu l'opportunité d'être invité par Patrick, un copain homo, à aller avec lui dans le chalet prés de Chamonix où l'attendait son chéri. Jacques, à qui j'avais offert de m'accompagner, était fou de joie car il n'avait jamais partouzé. Moi non plus d'ailleurs. Je veux vous raconter notre première fois. Nous étions au mois de mai. Cette année-là le printemps était formidable. Le séjour à la montagne, aussi bref qu'il soit, serait agréable. Jacques et moi avons retrouvé Patrick mon ami invitant et tous les trois avons pris la route pour Chamonix. Nous n'avions qu’une heure quinze de route à faire. Étant donné le temps dont nous bénéficions, aucun ennui n'était à craindre. Nous étions partis avec ma voiture. Jacques s'installa à l'arrière […]
Par Bruno Bi - Publié dans : Bruno, le libertin - Communauté : Communauté gay
Donnez votre avis... - Lisez les 1 messages

2ème partie. Au bout de quelques jours, j’ai pris mes marques dans ce studio prêté par la société au sixième étage au dessus des bureaux. Chaque jour j’épie par la lucarne du coin cuisine les fenêtres de l’appartement du cinquième et je commence à connaitre les horaires du couple qui l’habite. Il ne faut pas compter voir quelque chose avant vingt et une heures, c’est sans doute l’horaire habituel de retour à la maison. L’appartement doit être bien chauffé car les occupants se baladent toujours en tenue légère dès qu’ils rentrent, sans se soucier de fermer les doubles rideaux ou les stores. Mon regard peut ainsi plonger sans vergogne dans leur intimité sans qu’ils s’en doutent. Ils n’imaginent certainement pas que le studio est utilisé à plein temps. C’est ainsi que par plusieurs séquences d’une dizaine de minutes au cours de la soirée, je les vois aller et venir sans qu’ils s’en doutent. A les voir ainsi, je pense qu’il s’agit d’un couple assez jeune car lorsqu’ils se croisent devant l’une ou l’autre des fenêtres, ils échangent des baisers plus ou moins longs et ardents et des caresses. Pour autant que je puisse voir, l’homme est assez grand, brun aux cheveux mi-longs, sa […]
Par Gérard Le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : REALISEZ ENFIN VOS FANTASMES!.
Donnez votre avis... - Lisez les 3 messages

1ère partie. A un peu plus de trente ans, je me retrouve seul, en instance de divorce, lassé des incartades de ma chère et tendre dont j’ai découvert le manège il y a quelques semaines lorsque j’ai trouvé sur l’ordinateur des messages qui étaient sans équivoque. Je n’utilise presque jamais cet ordinateur dont Blandine se sert pour faire ses achats sur les sites de vente en ligne. Cette fois-ci, cette garce a pour amant un de ses collègues de bureau. Et cela dure déjà depuis quelques mois. Après une explication orageuse, je quitte le domicile conjugal dont je lui laisse la jouissance avec nos deux jeunes enfants et je m’installe provisoirement dans un hôtel bon marché en proche banlieue. Quelques jours plus tard, je vais trouver la chef du personnel de la société pour laquelle je travaille pour lui demander conseil sur les démarches à entreprendre. J’ai une totale confiance en elle comme la plupart des employés de la boite. Elle est aussi conseiller juridique de formation, donc ses avis seront les bienvenus. Lorsqu’elle me demande où je loge, elle me dit que cela ne pourra pas durer très longtemps vu le prix des chambres d’hôtel. « Si cela peut vous convenir, je vais proposer […]
Par Gérard Le Matou - Publié dans : Le Matou Libertin - Communauté : Sexe Amateur Exhibitions
Donnez votre avis... - Lisez les 3 messages
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés